Ricelovers insolites #3 – Benjamin Soulet: it’s sushis-time !

Ricelovers insolites #3 – Benjamin Soulet: it’s sushis-time !
17 février 2017 Rice me team
In Lifestyle

Ricelovers insolites #3 – Benjamin Soulet: it’s sushis-time !

 

A vingt ans à peine, Benjamin est un ricelover à la vie trépidante. Grand mangeur de sushis devant l’éternel, vous avez plus de chance de le croiser rollers au pied qu’à faire bronzette à la plage. Oui cela peut sembler surprenant puisque cet article paraît en plein mois de février (frimas,etc.) mais on vous explique : Benjamin vit entre Nantes et… la Floride ! Différences culinaires entre la France et les Etats-Unis, projet sportif et prix du sushi, on vous raconte notre rencontre avec un ricelover outre-atlantique.

 

 

 

Sportif dans l’âme, Benjamin son truc c’est la glisse et le speed skating a trouvé en lui un adepte fidèle et un ambassadeur de choix. Le roller (hashtag ce truc ringard des années 90’s) se transforme à ses pieds en une pratique sportive exigeante et intense. La performance autrefois recherchée dans la vitesse n’est plus aujourd’hui son objectif principal, car Benjamin a eu une idée : ouvrir un centre de fitness basé sur la pratique du roller.

 

Les bienfaits de la pratique du roller ?

 

ricemeup_speedsakting_soulet

 

  1. C’est cardio. Essayer de faire deux tours de piste sans être essoufflé et vous verrez. On améliore sa tension artérielle, on contrôle son cholestérol et on gagne en endurance et en énergie.
  1. On travaille tout le corps et on se gaine pour maintenir son équilibre sur roulettes. Plus facile à dire qu’à faire, mais on gagne en muscles et ça fait plaisir.
  1. C’est ludique ! Le roller, c’est a-mu-sant. Vous avez essayé le jogging, l’aqua training, le dance-boxing, laissez tomber, on ressort ses rollers et on profite des bords de Loire en famille, le premier à l’eau a perdu (pardon, on plaisante).
Sans perspective de réussir à lancer son projet en France, Benjamin est parti en Floride tenter son rêve américain, et tester sous des latitudes plus clémentes son concept de remise en forme par le roller.

 

Et le riz là dedans ?

Benjamin est un grand sportif et aussi un grand consommateur de riz. Bon on ne vous cache pas qu’il le consomme surtout sous forme de sushis, son plat préféré. Du coup on s’est renseigné sur le cour du sushi en Floride, car pour se nourrir de sushis à Nantes ou à Paris… comment dire, tu dois envisager de vendre un rein d’apprendre à les faire toi même avec tes petites mimines. Or en jeune entrepreneur débordé qu’il est, Benjamin n’a pas vraiment le temps de se cuisiner de bons petits bento. Réponse : le sushi vaut à peu près deux fois moins cher en Floride qu’en France #jealous.

 

california_rolls_sushi_ricemeup

 

Son repas favori ? Une dizaine de california maki, pardi. Là dessus on lui répond que c’est quand même dommage d’être en Floride pour manger californien, mais sachant que les spécificités locales sont l’alligator et les oranges, on reconsidère la chose : on voit se voit mal réaliser un maki floridien avec un terroir aussi « exotique »…

 

ricemeup_aligator

 

Et sinon les habitudes alimentaires des américains ?

S’il y trouvait son compte, il ne mangerait sûrement pas autant de sushis nous direz vous. Et vous avez raison, son témoignage d’expat’ de la french gastronomie à la food US est sans appel. Viandes et légumes sont gorgés d’eau, peu nourrissants et sans saveur. Fast food et take away ont remplacé la vraie cuisine. Le soda vaut moins cher que l’eau en bouteille. On vous passe les détails, mais concrètement bien manger coûte cher. Donc avis aux amateurs qui prévoient un voyage sur la Sunbelt prévoyez le budget !

 

 sushi_ricemeup_riz

 

Basé à Fort Myers,  Benjamin est rentré en France pour les fêtes et on a été super chanceux de pouvoir le rencontrer durant son court passage sur Nantes. Pour suivre ses aventures de ricelover insolite et son super projet sportif, c’est par ici :

 

benjaminsoulet_article2

 

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*