Recette japonaise facile: l’Oyako-don

Recette japonaise facile: l’Oyako-don
26 avril 2017 Rice me team
In Recettes

Recette japonaise facile: l’Oyako-don

 

Hello les ricelovers, voilà une recette qui nous marqués tout particulièrement, tant sur sa signification que sur sa réalisation.

Avant tout, sachez que « don » vient signifier le grand bol de riz de cette recette qui sera ensuite garni. Pour ce qui est de « oyako » , comprenez « famille » ou « lignée », l’idée étant de préciser que non content de mettre du poulet dans le bouillon, on y enverra aussi l’œuf… Si vous avez toujours faim, on vous livre la recette 😉 .

 

 

Ingrédients nécessaires

1 cup de riz à sushi
1 cuisse ou un blanc de poulet
1 cuillère à soupe de Saké + pour la marinade
Oignon
2 œufs
1 sachet dashi (poudre à bouillon)
2 cuillères à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe sucre
Du mitsuba (herbe japonaise)

 

 

Comment préparer vos ingrédients

On commence par préparer simplement le riz : 4 rinçages, une mise au repos dans l’eau pendant 30 minutes et direction le ricecooker.
Au tour du poulet : on coupe les morceaux, sans peau et on le met à mariner dans le saké.
On taille l’oignon que l’on réserve et on vient battre les deux œufs à la baguette. Pour l’occasion, petite vidéo rien que pour vous !

 

 

La cuisson au bouillon

Réalisation du bouillon : dans 150ml d’eau, verser le dashi, la sauce soja, le saké, le sucre, et mettre à chauffer l’ensemble à la casserole.
La cuisson va entièrement se passer dans ce bouillon :
On glisse tout d’abord le poulet et les oignons pendant 7-8 minutes, à feu doux couvert.
Vient ensuite le tour de l’omelette qu’il faut verser en filet tout en réalisant des cercles dans le bouillon. Couper le feu après 1 minute.
Le service sera tout aussi rapide : dans un bol, on dresse du riz, puis on ajoute l’omelette prélevée du bouillon, ainsi que du poulet du fond de la casserole, et on décore de mitsuba.

 

 

Cette recette peut être réalisée avec du soja frit en lieu et place du poulet, mais on vous conseille vraiment de garder l’option poulet/œuf qui deviennent tendre et aromatisés dans ce superbe bouillon. On s’est régalé à finir ce plat, vraiment simple et peu couteux. On espère que vous aimerez cette association de saveurs !

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*