Noodlesoup, la soupe aux pâtes de riz qu’on adore

Noodlesoup, la soupe aux pâtes de riz qu’on adore
7 octobre 2016 Rice me team
In Recettes
La recette de la noodlesoup tant attendue est publiée, hourra! Avec les journées qui raccourcissent, le thermomètre qui chute et la fatigue qui commence à s’accumuler, la ricemeteam vous propose un bouillon gourmand et savoureux qui va vous remonter le moral. Prêt? A vos tabliers!

noodlesoup-ricemeup-recette

Ingrédients :

100g de nouilles de riz, 200g de filet de poulet, 1L de bouillon de volaille, 1 oignon nouveau, 3 gousses d’ail, 1 petit coeur de batavia, 2 branches de céleri (avec feuilles), un bouquet de coriandre, 50g de germes de soja, 3 CS d’huile d’olive, 3 CS de vinaigre de riz, 1 CS de sauce de poisson, 1 CS de soja salé, 2 CC d’anis vert ou 2 étoiles de badiane, 1 CS de pâte de raifort, poivre du moulin.
NB : En épicerie spécialisées, optez pour les “ricestick” ou les “ricenoodles”. La pâte de raifort est vendue sous le nom de “wasabi”.
1. Verser une grande quantité d’eau bouillante sur les nouilles de riz et laisser gonfler 10min. Verser dans une passoires et égoutter. Couper en morceaux de 10cm.
2. Eplucher et hacher finement l’ail. Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle et y faire dorer l’ail. Laver le coeur de batavia et essorer les feuilles. Couper en morceaux de la taille d’une bouchée et réserver. Parer le céleri et couper séparément les feuilles et les tiges en petits morceaux. Emincer l’oignon et hacher la coriandre.
3. Ebouillanter les germes de soja et égoutter dans une passoire. Couper les filets de poulet en fines lanières.
4. Faire chauffer le bouillon de volaille. Assaisonner avec le vinaigre, le sucre, la sauce soja, la sauce de poisson, l’anis vert ou la badiane, le raifort et les tiges de céleri. Laisser le bouillon mijoter puis ajouter le poulet et poursuivre la cuisson 2-3min.
5. Répartir les nouilles dans des coupelles, ajouter la salade en bouchée, la coriandre, l’oignon émincée, les feuilles de céleri et les pousses de soja.
6. Verser le bouillon par dessus et parsemer d’ail frit. Rectifier l’assaisonnement avec le poivre du moulin. A table, y a plus qu’à déguster!
Après le bouillon, on a aimé ajouter de la coriandre (encore!), du poivre de Sichouan (pour ses propriétés antimicrobiennes, stimulantes et antiseptiques, utiles en cette saison), mais aussi des oignons frits parce qu’on est très très gourmands…

Comment (1)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*